A l’invitation du festival ImagesSingulières, Tendance Floue a partagé une histoire originale à Sète. De cette résidence collective est issue la revue « Mad in Sète ».
 
« Dans le catalogue raisonné des impossibles, la gageure était réelle. Encore une fois. Comme en Inde, comme en Chine, lieux liminaires de ces attaques en piqué dont Tendance Floue s’est fait une spécialité. Disons, pour paraphraser un succès d’édition, que, cette fois, le gang photographique s’est attaqué à la possibilité d’une île – singulière -, revue voire corrigée par cette fameuse énergie collective qui pluriélise, elle, le masculin et le féminin.
Invités par CéTàVOIR, une autre bande de joyeux trublions, qui secoue les palmiers sétois pour en faire tomber tous les clichés, les « Tendance » sont descendus, comme on dit lorsqu’on regarde négligemment une carte.
Vers le sud, le soleil, le vent, le poisson et le rosé.
Ils en sont repartis dix jours plus tard. Ce qu’ils ont laissé derrière eux ? Un refus de se soumettre au consensus mal taillé et à la facilité molle, une volonté de dépeindre une ville qui ne se donne qu’à qui veut bien la regarder. (…) »
Rémy Fière
 
Voir le film

Titre
Mad in Sète
Photographies
Tendance Floue et Bieke Depoorter
Texte
Remy Fière, Joaquim Caroça, Christian Caujolle, Coralie Dubost, Willy le Devin, Philippe Saule
Conception graphique
Justine Fournier assistée de Julia Chantel
Editeur
CéTàVOIR et Tendance Floue
Nombre de pages
108 pages
Format
24 x 32 cm
Prix
19 euros
Date de parution
2011
Isbn :
978-2-9514406-6-1