Patrick Tourneboeuf
  • SÉRIES
  • COMMANDES
  • LIVRES
  • BIO
  • CONTACT
  • Né en 1966 à Paris

     

    Patrick Tourneboeuf photographie des espaces pour parler des hommes. Sa démarche, résolument plastique et systématique, retrace la présence humaine, dans des lieux qui en sont a priori privés.
    Au milieu des années 90, il s’intéresse aux lieux communs de l’espace urbain. C’est le cas de «Périphérique», vision silencieuse du boulevard parisien. Le prétexte architectural sert d’invitation à regarder ce qui échappe. Un travail poursuivi dans  «Nulle part», sur les stations balnéaires des côtes européennes libérées des estivants. Cette observation à distance construit un discours critique en creux de l’usage des loisirs.
    A partir de 2003, il consacre une partie de son travail à la fixation des stigmates de l’Histoire, avec trois séries : «La Cicatrice», sur les traces du mur de Berlin, « La mémoire du jour J », sur les plages du débarquement en Normandie, et «Stèles», sur les monuments aux morts de la Grande Guerre.
    Les commandes d’institutions publiques dont le Grand Palais, le château de Versailles, déclenchent, à partir des années 2000 le désir de rassembler, en une narration, son travail sur le patrimoine, complété par des travaux personnels, comme les Archives nationales. Cette recherche, «Monumental», fait apparaître une écriture à mi-chemin entre le documentaire et un questionnement sur les ambiguïtés de la représentation du réel.

     
    2014 : Mission photographique sur les gares SNCF du pourtour méditerranéen pour le festival PhotoMed avec Gares & Connexions.
    2013 : Carte blanche pour l’Opéra de Paris.
    2012 : Mission Photographique « Transition, The Social Landscape Project » dans le cadre de l’année de la France en Afrique du Sud et en partenariat avec les Rencontres d’Arles.
    2010 : Parution de Monumental, éditions de la Librairie de la Galerie et de la Maison Européenne de la Photographie, Paris
    2008 : Exposition de la série « Monumental, état des lieux » au Mois de la photo à Paris. Parution de Huis-Clos, éditions Images en Manœuvres, Marseille
    2006 : Parution de « Le Temps suspendu », éditions Filigranes, Trézélan. Exposition de cette série aux Archives nationales à Paris
    2004 – 2005 : Exposition de la série « La Cicatrice » au Mois de la Photo à Paris. Parution du livre, éditions du Huitième Jour, Paris
    2003 : Parution de Périphérique, éditions Atlantica, Biarritz
    1999 : Début de la mission photographique sur le chantier du Grand Palais pour L’EMOC/Ministère de le Culture
    1997 : Exposition de la série « Sous-Station » à la Maison de la RATP à Paris. Mention spéciale au Kodak European Gold Award
    1991 : Il co-fonde Tendance Floue.
    1988 : Il s’oriente vers la photographie d’architecture et voyage à Berlin.