Rien ici qui demeure

Exposition-installation d’Alain Willaume

Lux Scène nationale, Valence
Du 10 septembre au 24 octobre 2021

> Vernissage le 9 septembre à 18h

> Rencontre avec Michel Poivert, historien de la photographie, commissaire et auteur + performance des étudiants des Beaux-Arts de Valence autour de l’exposition le 28 septembre à partir de 16h

Commissariat : AnneLore Mesnage / Rn7

Crée à la faveur de la résidence Les Nouvelles Oubliées par Rn7 et à l’invitation du LUX, Rien ici qui demeure est une plongée dans le fonds troublé d’images dormantes qu’Alain Willaume a choisi de faire remonter en surface. Puisée, au gré des hasards et des nécessités, au cœur de sa collection personnelle (cartes postales, coupures de journaux, carnets de voyages, « débris visuels », musiques, films et œuvres originales oubliées ou jamais montrées), cette plongée, partielle et partiale, dans un fonds atypique d’images met à jour quelques strates qui composent le monde intérieur du photographe.


La rencontre avec Michel Poivert lors de la résidence a permis aux deux auteurs de mêler leurs univers dans une dystopie en deux épisodes : La cure Mnémosyne et La restitution. Posant la question de la mémoire et de la réappropriation, l’œuvre commune qu’ils présentent pour la première fois au LUX s’articule à partir d’images égarées, réinterprétées librement par l’historien dans ce qui devient ici une véritable installation. Avec la participation de Fabien Ribery et Frédéric Lecloux.

> Conversation avec Alain Willaume
> Commentaires audio d’Alain Willaume
> Dossier de presse
> Teaser vidéo