La bonne mauvaise graine? / Thierry Ardouin
 
“Et en effet, sur la planète du petit prince, il y avait comme sur toutes les planètes, de bonnes herbes et de mauvaises herbes.
Par conséquent de bonnes graines de bonnes herbes et de mauvaises graines de mauvaises herbes. Mais les graines sont invisibles.
Elles dorment dans le secret de la terre jusqu’à ce qu’il prenne fantaisie à l’une d’elles de se réveiller”.
A. de Saint-Exupéry, Le Petit Prince.
 
Pour être commercialisée en France, une graine doit être inscrite au Catalogue officiel des espèces et variétés. Il garantit une standardisation aux agriculteurs qui achètent ces semences chaque année, puisque la plupart sont des hybrides, donc non reproductibles. En Anjou, le GEVES, laboratoire de contrôle, les homologue et les certifie. A Alès, l’association Kokopelli, spécialisée dans la vente de graines anciennes ou rares, refuse de faire enregistrer les semences qu’elle commercialise, revendiquant, en quelque sorte, la libre circulation des graines, ainsi que la liberté de leur reproduction. L’association a subi des poursuites judiciaires et a été condamnée pour vente de semences non autorisées.
Nous sommes ainsi face à une opposition fondamentale, d’un côté des semences certifiées, parfois enrobées de produits phytosanitaires, qui donnent des légumes de même calibre et de même aspect, et de l’autre des semences de variétés paysannes, naturelles et adaptées à leur terroir, librement échangées et produisant des légumes au goût incomparable.
 
Ces portraits de graines légales et illégales révèlent la diversité des textures et des couleurs, la variété des formes et des contours. Choisies, éclairées et cadrées avec le plus grand soin, ces graines perturbent notre subjectivité de spectateur : elles deviennent des symboles qui, loin d’une image générique, interrogent notre rapport à l’origine.
 

Expositions :
2014 – Jardin Botanico, Valencia / Espagne
2013 – Festival Les Photographiques, Le Mans / France
2011 – Galerie Baudoin Lebon, Paris / France
2010 – Festival International de la Photographie Culinaire, le Laboratoire, Paris / France
 
Voir plus d’images

DESCRIPTIF TECHNIQUE
Cette exposition comprend des photographies en jet d’encre contrecollées sur aluminium, encadrées en caisse Américaine noire :
13 tirages en 60x45 cm
3 tirages en 90x120 cm