« Les dehors » / Gilles Coulon

Les dehors mutent, se multiplient.
Nos enfants regardent au travers de fenêtres à cristaux liquides.
Ouvertures rectangulaires qui les relient au monde.
Discord, Via, Instagram, Snapchat, WhatsApp, Telegram, Zoom, House-Party, Skype, Facetime, Netflix, Fortnite, Roblox, Wow…
L’horizon est infini, nous voilà rassurés.
Mais les jours passent et l’ennui gagne
La navigation sur les bandes passantes n’a rien d’un voyage.
La lumière des écrans illumine leurs visages sans y laisser de hâle.
Les écrans tactiles ne peuvent remplacer ni les « checks », ni les « frères ».
Les jours passent.
L’ennui gagne.