« L’île » / Yohanne Lamoulère

C’est dans les bras fantômes d’un fleuve que Yohanne Lamoulère a trouvé refuge. Entre figure de peste, animaux sauvages et cabanes vaincues par la mangrove, elle rapporte de son séjour en terres mouvantes les images d’un conte.